NEEDE Méditerranée

Contribuer à rendre l’avenir possible

L'ambition :

NEEDE Méditerranée sera un lieu unique au monde, par ses caractéristiques et ses champs d’intervention, au spectre d’actions inédit, répondant aux grands défis de la transition écologique que nous voulons comprise, transmise et partagée par l’ensemble des publics.

Un lieu dans lequel tous les acteurs, institutionnels, privéset issus de la société civile, se retrouveront pour échanger et construire ensemble un nouveau modèle citoyen respectueux de l’environnement.

Nous n’avons plus beaucoup de temps pour agir. La décennie 2020 devra ainsi être celle de la mobilisation citoyenne, construite avec ceux qui font la société : citoyens, associations, entreprises, acteurs publics autour de la Méditerranée.

L'écosphère :

  • SENSIBILISATION
  • ÉDUCATION FORMELLE
  • ÉDUCATION INFORMELLE
  • FORMATION
  • RECHERCHE
  • ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS
  • DISPOSITIFS TERRE ET MER
  • ACTIONS ET PARTENARIATS INTERNATIONAUX

L'objectif :

NEEDE Méditerranée est ainsi un ambitieux, mais nécessaire projet citoyen à la transition écologique. Car les enjeux environnementaux sont aujourd’hui énormes, et parce que nous devons agir maintenant, chacun à notre niveau, si nous voulons espérer transmettre un monde meilleur à nos enfants, aux générations futures...

Ce projet repose sur l’idée que les changements nécessairesà la protection/sauvegarde de notre planète ne peuvent être effectifs que si les citoyens et les acteurs se mobilisent sur leur territoire, comprennent que le changement ne peut s’effectuer sans leur implication, car nous sommes porteurs d’une grande partie de la solution.

Les aménagements :

Le bâtiment principal

Cœur et cerveau fonctionnels du site, la superficie du bâtiment principal, devra être d’un minimum de 5500 m2, permettant, a minima, d’accueillir le hall d’accueil du public, le parcours muséographique, les expositions temporaires, une salle de conférences ou de projection, les salles d’ateliers pédagogiques et de formation, l’espace de restauration, la boutique et les espaces administratifs.
Il devra dans sa version optimale accueillir également un centre d’innovation, de recherche et de formation et une pépinière d’entreprises.

Le hall d’accueil

- Plonger le visiteur, dès son entrée, dans « l’univers » méditerranéen par une scénographie culturelle, végétale et aquatique, sonore et visuelle, permettant ainsi une première immersion sensorielle totale, nécessaire à l’attention complète du visiteur.
- Accueillir et informer le public par des « guichets » bas et ouverts, favorisant l’échange et le dialogue ;
- Servir de point de départ des missions de NEEDE Méditerranée : début du parcours muséographique, accès vers les espaces d’ateliers et de formations, vers le laboratoire de Recherche, vers la salle de projection et de conférence et vers les espaces extérieurs.

Le parcours muséographique

À partir de la découverte de la biodiversité méditerranéenne et de la reconnaissance de l’impact de l’Homme sur cet environnement, l’objectif du parcours muséographique est d’accompagner le visiteur dans une prise de conscience individuelle et collective en vue d’une mobilisation citoyenne active.

L’espace d’expositions temporaires

Cet espace proposera aux visiteurs un approfondissement thématique autour d’un focus sur un enjeu environnemental, d’une évolution spécifique, d’une présentation d’expositions thématiques, de travaux artistiques ou scolaires.

Salles d’approfondissement : ateliers/formations

Ces espaces « privatisés » seront consacrés aux ateliers, activités et formations continues développés par NEEDE Méditerranée. Certaines salles seront aménagées en format « conférence » pour y proposer des ateliers basés sur ledébat et l’informatif, d’autres devront être aménagées en espaces ludo-pédagogiques permettant des manipulations, simulations, démonstrations et jeux et pouvant accueillir du matériel, y compris volumineux et parfois pour y accueillir des espèces vivantes (végétales ou animales). L’une de ces salles servira de laboratoire pédagogique et nécessitera un aménagement spécifique.

Espace de conférences et de projection

Un auditorium (gradins rétractables, scène, coulisses), permettra de réaliser une programmation scientifique et culturelle à portée internationale : conférences, colloques, séminaires, films, festivals de films documentaires, rencontres.

Centre d’innovation, de recherche et de formations

Au cœur d’un éco-campus,ce centre d’innovation,de recherche et de formations doit permettre l’émergence d’une culture scientifique partagée au travers d’un laboratoire de recherche, d’ateliers pédagogiques et de dispositifs de formation en apprentissage du CAP au diplôme d’ingénieur.

Pépinière d’entreprises

Au cœur de NEEDE Méditerranée, elle sera proposé aux entreprises qui travaillent sur les questions environnementales ou qui souhaitent s’inscrire dans une démarche de développement durable. Ce dispositif sera étroitement liée avec le CFA qui sera créé.

Les extérieurs

Qu’ils soient adossés géographiquement au bâtiment principal ou répartis sur des tiers-lieux, les espaces extérieurs devront proposer, pour le développement indispensable des missions de NEEDE Méditerranée :

Des actions mer

Les missions fondamentales portées par NEEDE Méditerranée sur la question de la préservation de l’environnement méditerranéen maritime rendent indispensable l’utilisation d’un quai maritime afin de pouvoir projeter des actions à destination de l’ensemble des publics touchés sur les littoraux et en mer haute.

Des actions terre

Neede Méditérranée s’étendra également sur un vaste espace végétalisé, arboré, permettant de déployer diverses actions du milieu terrestre méditerranéen telles qu’une une pépinière, l’apprentissage des notions agricoles du CFA, du centre de formation, des projets de Recherche, des sorties à la journée ou en classes transplantées pour les jeunes et les scolaires et des campagnes de reboisement issues de la pépinière. Cet espace sera implantésur une surface de 136 haau Domaine du Possible, partenaire historique du projet, en Arles.

L'architecture :

En termes d’architecture, NEEDE Méditerranée doit refléter son appartenance à son milieu : il doit s’intégrer dans le paysage, être en cohésion avec celui-ci, soit urbain, soit naturel. Il doit pouvoir, tout en étant intégré au paysage, se distinguer, se remarquer et provoquer la curiosité.

Le bâtiment, si une architecture HQE peut être développée, doit être un modèle d’écoconception, y compris en respect des normes BDM (Bâtiments Durables Méditerranéens).

Son fonctionnement, exemplaire, sera écorespon- sable et devra maitriser l’utilisation de l’énergie : du mode de chauffage et de rafraîchissement, jusqu’à la gestion quasi autonome des déchets induits. Ainsi ce fonctionnement sera une vitrine des solutions possibles pour toute entreprise ou structure qui souhaite s’inscrire dans une démarche de développement durable.

L'implantation :

Le site sera emblématique par son implantation (en Région Sud au cœur du bassin méditerranéen), son architecture, son fonctionnement et son image. L’ensemble des actions de NEEDE Méditerranée y sera développé soit en un site unique (a minima 13 000 m2), soit sur plusieurs sites.

Les deux territoires choisis pour implanter NEEDE Méditerranée sont :

- Marseille, ville capitale, 2600 ans d’histoire méditerranéenne, et cœur économique et culturel de la côte française. La notoriété, la vitalité de Marseille, mais par-dessus tout, son implantation en bord de mer en font un choix premier. Le site devra avoir à la fois un accès maritime et terrestre pour être en pleine cohérence avec ce qu’il porte. Le grand quai dela Major, que le Grand Port Maritimede Marseille libèrera de son activité d’accueil des ferries, revêt donc un intérêt particulier. L’implantation sur un quai au cœur de Marseille, du seul site ouvert au public consacré à la protection de la Méditerranée, serait un symbole, une évidence.

- Aix-en-Provence, ville d’Eau et villed’Art, attrait majeur de la Provence. Une ville au cœur de laquelle l’eau joue unrôle prédominant. Par son rayonnement touristique et culturel, la ville d’Aix-en- Provence est un choix pertinent à plusieurs titres. Une implantation située intramuros, dans l’un des nombreux bâtiments anciens du cœur de la vieille ville, serait un atout majeur pour promouvoir un accès facile,à pied, et témoignerait de la place primordiale accordée par le territoire aux questions environnementales.

Les deux collectivités ont d’ores et déjà réservé un accueil très favorable au projet et ont chacune exprimé leur souhait de le voir s’implanter sur leur territoire.